« – Attends ! Il faut mettre une pièce dans ta main pour que cela porte bonheur… Tiens ! Me dit ma grand-mère en me tendant une pièce de dix francs.
– Ah ? Demandai-je, avec une moue dubitative.
– Oui. Tu la serres dans la main avec laquelle tu tiens la poêle, comme ça, et tu fais sauter ta crêpe. Hop ! Bien haut ! »
Elle avait glissé la pièce dans ma paume et  serrait ma petite main dans les siennes, sur le manche de la poêle chaude où la pâte commençait à cuire. Elle souriait, de ce sourire lumineux qui était presque un rire. (…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *