Des kilomètres de crayon et de feutre recouvrent les feuilles de mes carnets qui ont tous la même caractéristique : ils sont incomplets. Ils recueillent depuis des années mes pensées, mes souvenirs, mes notes et mes projets mais leurs dernières pages restent fatalement blanches… appelant une suite, refusant la fin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.