Cet été, mes pas m’ont, presque par hasard, ramenée à Venise. Comme si je devais y retourner. Comme si j’y avais oublié quelque chose. Et ce que j’y ai retrouvé, c’est cette irrésistible envie d’y retourner encore…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.